Désolé ! Vous ne pouvez pas copier des articles, des vidéos ou des images. Contenu protégé.
Aujourd'hui23 July, 2019

Les enseignants et les corps administratifs de l’ESU reçus par le directeur de cabinet du Chef de l’Etat

Les questions se rapportant aux frais académiques et à la prime des assistants, professeurs et personnels administratifs des universités et instituts supérieurs en République démocratique du Congo ont figuré au menu de la rencontre, mercredi à la Cité de l’Union africaine, entre le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe et la délégation des Chefs d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire, de professeurs et de corps administratifs, conduite par Stève Mbikayi, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire(ESU).

Le ministre de l’ESU, Stève Mbikayi, a déclaré à la presse au sortir de la réunion, que c’est sur demande du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilumba, qu’il a conduit, à la Présidence de la République, une délégation composée des Chefs d’établissements, des assistants et professeurs, des scientifiques et des corps académiques pour parler de leurs primes et de frais académiques et du manque à gagner dû au taux de 92 de l’année passée.

Il a affirmé que le Président de la République a répondu favorablement à leurs préoccupations ; et dès la semaine prochaine, on va commencer à payer les arriérés de trois mois de l’année passée. Il a ajouté que le mercredi de la semaine prochaine, la même délégation va se retrouver autour du Chef de l’Etat en vue de trouver des solutions durables, notamment en ce qui concerne la prime du personnel, étant donné qu’on s’achemine vers la suppression de la prise en charge des enseignants par les parents.

A une question sur la grogne des étudiants, mardi dernier à l’UPN, il a répondu que c’est également la semaine prochaine que seront abordées les questions des intérêts des étudiants afin que les frais académiques ne soient pas très élevés. Pour le ministre de l’ESU, la situation qui a eu lieu à l’UPN procède de l’incompréhension entre le comité de gestion, d’une part, et les corps académique, scientifique et administratif, d’autre part. Aussi, a-t-il annoncé la suspension des cours à l’UPN, dès ce jeudi jusqu’à lundi, le temps qu’il mette en place un nouveau comité de gestion.

ACP/LUSENGE

Share

Le site d'information et d'actualité de la présidence de la République Démocratique du Congo. Informez vous à la source directement, c'est à dire sur ce site internet ou en utilisant notre application mobile "Présidence RDC".

One Comment

  1. Henry Kitangi

    Mr le Dircab svp aide tes collègues enseignants qui ont réussi une persécution pendant plus de 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *